En cas de crise cardiaque (infarctus du myocarde), il est vital d’agir rapidement pour augmenter les chances de survie et minimiser les dommages au cœur. La toute première chose à faire est d’appeler les services d’urgence locaux (comme le 112 en Europe ou le 911 en Amérique du Nord) ou de demander à quelqu’un d’autre de le faire immédiatement. Voici les étapes clés à suivre :

  1. Appeler les secours : Ne perdez pas de temps en essayant de vérifier si les symptômes s’améliorent. Fournir des détails précis sur l’état de la personne, sa localisation et les symptômes observés.
  2. Rester calme : Essayez de garder la personne calme en la rassurant. Le stress peut aggraver la situation.
  3. Loosen tight clothing : Desserrer les vêtements serrés autour du cou, de la taille et du poitrinet pour faciliter la respiration.
  4. Assurer une position confortable : Aidez la personne à s’asseoir dans une position confortable, légèrement penchée en avant, ou à s’allonger avec la tête et les épaules surélevées pour faciliter la respiration.
  5. Surveillance : Continuez à surveiller la personne en attendant l’arrivée des secours. Vérifiez sa respiration, sa conscience et sa capacité à répondre.
  6. RCP si nécessaire : Si la personne cesse de respirer ou si vous ne pouvez pas sentir son pouls, commencez la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) si vous êtes formé pour le faire. La RCP précoce peut être cruciale pour la survie.
  7. Utilisation d’un défibrillateur : Si un défibrillateur automatisé externe (DAE) est disponible et que vous savez comment l’utiliser, suivez les instructions de l’appareil pour administrer un choc si nécessaire. Le DAE peut guider même les non-professionnels à travers le processus.

Ne donnez pas d’aspirine sans l’avis d’un professionnel de santé, car cela pourrait être contre-indiqué dans certains cas. L’intervention rapide des services d’urgence est cruciale. Leur personnel est formé pour traiter les crises cardiaques dès leur arrivée et pendant le transport vers l’hôpital.

Rappel important : Chaque minute compte lors d’une crise cardiaque. Agir rapidement peut sauver une vie et limiter les dommages au cœur.

Panier
Retour en haut